Monday, November 30

Revue de presse de ce lundi 30 mars 2020.

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

A ce sujet, FORUM DES AS s’interroge s’il y a « Une guerre d’influence dans les instances du Pouvoir ? ». Le nom du Gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila, a été sur toutes les lèvres le week-end dernier, à la suite du report de la mesure de confinement total intermittent, annoncé dans la soirée du vendredi 27 mars dernier.

Le confrère de la 11ème Rue, Limete, note que des commentaires sont allés dans tous les sens. Certains ont jugé cette mesure d’irréaliste d’autres ont estimé que la décision était responsable. Selon ce journal, des observateurs perçoivent dans cette controverse, une guerre d’influence dans les instances du pouvoir politique, qui ne dit pas son nom. On apprend, écrit FORUM DES AS, qu’il y aurait des groupes d’acteurs, y compris dans la famille politique de Gentiny Ngobila (PPRD), qui se seraient engagés dans un combat pour le descendre de son piédestal. Lui qui a inscrit son action dans le sens de donner corps à la vision, aux décisions du Président Félix Tshisekedi dans sa juridiction politico-administrative.

Sous le titre : « Report du confinement dans la capitale : les dessous des cartes ! », LE PHARE rapporte entre les lignes que le gouverneur de la ville de Kinshasa ne pouvait pas agir sans l’aval de ses supérieurs hiérarchiques. Par ailleurs, rapporte le confrère, le confinement des Kinois ne visait pas de les envoyer à la mort mais plutôt à rompre la chaine de contamination qui tend à s’allonger de manière inquiétante, avec mort d’homme.

Des sources concordantes ont rapporté à FORUM DES AS qu’à un moment donné des préparatifs de la riposte contre le coronavirus, le gouvernement central aurait préféré ignoré le patron de la ville de Kinshasa prétextant que le gouvernement provincial devait agir en tant qu’exécutant futur. C’est donc sur le tard que la ville a été récupérée dans les commissions du Secrétariat technique de la lutte contre la pandémie du coronavirus.

LA PROSPERITE rapporte, pour sa part, qu’après le report du confinement total pour éviter la vague de contamination au coronavirus, Gentiny Ngobila toujours au front. A en croire ce journal, pour cautionner les mesures de confinement total, certaines autorités au niveau national ont exigé à la ville de Kinshasa une somme de plus d’un million de dollars comme moyen d’accompagnement de la mise en œuvre du confinement en termes de motivation et d’achat d’équipement de protection de la police et des services de sécurité. Pourtant, tout le budget d’investissement de Kinshasa est retenu au niveau du gouvernement central.

L’AVENIR s’intéresse à la communication sur le Covid-19. « Pour une gestion gouvernementale responsable », titre le confrère. Pour beaucoup d’observateurs, en effet, il y a trop de centre de décision. On ne fait pas la guerre avec des généraux qui prennent des initiatives chacun de leur côté. Il est temps, estime L’AVENIR, d’unifier l’Etat-major en laissant le Gouvernement faire son travail.

Share.

Leave A Reply