Monday, November 30

La RDC se dote d’une application mobile pour freiner la propagation du Coronavirus.

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le ministère des Postes télécommunications et nouvelles technologies de l’information et communication (PTNTIC) a mis à la disposition de celui de la Santé publique, depuis lundi 23 mars, une application mobile pour consolider les efforts visant à freiner la propagation de la pandémie du Coronavirus. D’après conseiller en charge d’infrastructures numériques du ministre des PTNTIC, Paterne Binene A Kadiat, cette application permettra à la population d’interagir avec le ministère de la Santé dans des cas d’alerte et certaines urgences.

« Cette application permet de signaler des potentiels cas atteints, d’informer la population en temps réels des statistiques par rapport aux cas identifiés, aux cas morts, et aux cas de guérison, la publication et le partage des données ou des informations officiels venant du ministère de la Santé ; la sensibilisation de la population et aussi la collecte des informations qui permettraient de gérer les différents cas signalés parce que ces cas devront renseigner leurs numéros de téléphone pour que, s’il faudrait faire un suivi, que le ministère de la Santé n’ait pas de difficultés à mettre la main sur eux », a expliqué M. Paterne Binene A Kadiat.

Selon toujours le conseiller du ministre, cette application permet aussi aux différents membres qui s’y connectent d’informer sur différents cas suspects.

« Si par exemple vous avez un malade dans la maison et vous ne (pouvez) pas le transporter par peur que vous ne soyez contaminé, vous allez vous loguer, vous mettez votre numéro de téléphone, vous indiquez les différents symptômes que le suspect présente et le ministère de la Santé va vous envoyer une équipe attitré pour traiter ce cas-là », a-t-il précisé.

Selon le ministère des PTNTIC, l’accès à l’application est gratuit grâce à la contribution des opérateurs téléphoniques sur www.covid-19info.cd durant toute cette période de crise.

Share.

Leave A Reply