• Sat. Mar 6th, 2021

Kikaya : “Avec une expérience averée dans la gestion de la chose publique, l’opposition du FCC sera la meilleure au pays depuis 1960”

Bytoleka

Jan 29, 2021

Kikaya Bin Karubi a, dans une tribune publiée le 28 janvier 2021, déclaré que le Front Commun pour le Congo (FCC) dont l’autorité morale est l’ancien chef de l’État Joseph Kabila, fera la meilleure opposition depuis l’accession de la République démocratique du Congo à l’indépendance en 1960.

“Avec une expérience averée dans la gestion de la chose publique, l’opposition FCC sera la meilleure au pays depuis 1960. La sagesse devant une bourrasque commande de se comporter comme le roseau. Cette plante aquatique à tige droite et lisse apparemment fragile se plie, laisse passer la menace, puis se redresse le moment venu, c’est-à-dire une fois le danger passé. Nous nous sommes toujours comportés comme le roseau. La guerre de libération de 1996, la guerre d’agression de 1998, les étapes de Sun City et du 1+4 etc. le prouvent amplement. La remontada est certaine. L’Opposition que nous allons devoir incarner aura toutes les chances d’être la plus responsable qui soit depuis l’accession du Congo à l’indépendance le 30 juin 1960“, a indiqué ce diplomate Congolais. 

Dans la foulée, Kikaya Bin Karubi précise qu’il ne sera pas question d’une opposition autoproclamée mais plutôt d’une opposition Parlementaire.

En effet, ce ne sera pas une opposition autoproclamée comme l’a été 37 ans durant l’UDPS de 1982 à 2019. Ce sera une Opposition parlementaire issue des urnes et, à quelque chose malheur est bon, rendue compacte après la requalification de la Majorité parlementaire ayant tout du patchwork qu’elle était jusque-là. Ce sera une Opposition composée de femmes et d’hommes qui connaissent et maîtrisent les arcanes du pouvoir, de la gestion de la Res publica, ce qui n’a jamais été le cas de l’ancienne“, a-t-il indiqué. 

Par ailleurs, Kikaya Bin Karubi souligne que ce sera une opposition qui sait ce que représente la conduite des affaires de l’État dans tous les domaines de la vie nationale : politique institutionnelle et non institutionnelle, administration publique, sécurité, justice, diplomatie, macroéconomie, social, culturel… 

Elle n’agitera pas la rue par simple stratagème de victimisation pour s’attirer la sympathie des ONG de défense des droits de l’homme, des mouvements dits pro-démocratie, des médias et, probablement, des confessions religieuses. Cette stratégie stérile n’a pas pu venir à bout du régime dictatorial qu’elle combattait“, conclut-il.

Il sied de signaler par ailleurs que d’autres cadres du FCC ont annoncé qu’ils vont faire l’opposition, à l’instar de Marie-Ange Mushobekwa, ancienne ministre des droits humains.

Pour rappel, le Front Commun pour le Congo a perdu sa majorité parlementaire. En effet, l’Union sacrée de la Nation initiée par le président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a, d’après Modeste Bahati Lukwebo, réuni 391 députés nationaux.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *