Wednesday, October 28

RDC : Lancement de l’atelier de la revue globale du processus de la réforme et la modernisation de l’administration publique .

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

L’atelier résidentiel sur la revue globale du processus de la réforme et la modernisation de l’administration publique de la République démocratique du Congo a été lancé ce lundi 12 octobre 2020 à Kinshasa. Le go des travaux a été donné par le ministre des infrastructures et travaux publics, Willy Ngoopos, qui a représenté le premier ministre, Sylvestre Ilunga.  

Dans son allocution, le VPM en charge des ITP a fait savoir qu’au cours de ces assises, il sera question d’identifier les forces et faiblesses de l’environnement dans lequel se déroule la réforme de l’administration publique, de déposer les ajustements au disfonctionnement constaté et d’identifier les projets à indicateur pertinent pour les 5 prochaines années. 

“La revue du cadre stratégique de la réforme et la modernisation de l’administration publique à réaliser au cours de cet atelier permettrait à notre pays de réaffirmer sa vision et de disposer d’un outil de pilotage stratégique. Autrement dit, cela permettra au ministère de la fonction publique d’actualiser et d’adopter une nouvelle feuille de route dans la conduite des opérations quotidiennes”, a déclaré W. Ngoopos.

Selon Yollande Ebongo Bosongo, les préoccupations dudit atelier s’articulent autour des points ci-après : 

À en croire la ministre de la fonction publique, les travaux de l’atelier de la revue globale du processus de la réforme et la modernisation de l’administration publique vont relancer la fonction de réflexion au sein de l’administration publique congolaise.  

“Les travaux de la présente revue vont relancer la fonction de réflexion stratégique au sein de l’administration publique. Avec la valeur acquise, il s’agit d’un atout déterminant pour la conduite de l’État. L’objectif est d’infléchir l’action selon une vision globale et intégrée, pour redonner un sens à toutes les missions poursuivies par l’État”, a-t-elle renchéri. 

Par ailleurs, Yollande Ebongo a exhorté les participants à ces assises, qui se déroulent dans un contexte post pandémie de la Covid-19, à intégrer dans leurs réflexions les “dimensions pertinentes de la crise sanitaire, économique et financière, qui imposent des solutions urgentes et efficientes dans tous les secteurs de la vie courante”. Elle a dit également compter sur les travaux de l’atelier résidentiel en vue d’une orientation technique vers les performances escomptées, avant de souhaiter plein succès aux participants. 

– La révisitation de la cartographie des besoins et attentes contenus dans le cadre stratégique général de la réforme et modernisation de l’administration publique sur toute l’étendue du territoire national ;

– L’intégration du numérique dans le processus de la réforme et la modernisation des outils de travail ainsi que la promotion des métiers et ;

– La relance des secteurs de coopération par les projets avec les Partenaires Techniques, Financiers et de Confiance (PTFC).

Pour sa part, la ministre de la fonction publique s’est dite heureuse de participer à l’ouverture des travaux de la revue globale du processus de la réforme de l’administration publique. Organisé par le ministère de la fonction publique, avec l’appui des partenaires techniques et financiers de la RDC notamment la France et la Banque mondiale, l’atelier de la revue globale du processus de la réforme et la modernisation de l’administration publique va s’étendre sur 6 jours, soit du 12 au 19 octobre 2020.

Share.

Leave A Reply