« Nous ferons de notre mieux pour que tout se passe bien, l’Egypte n’est pas un foudre de guerre »

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Les Léopards de la République Démocratique du Congo (RDC) se préparent âprement pour le match de la 2ème journée face aux Pharaons d’Egypte. Ce sera pour le compte de la 2ème journée du groupe A, ce mercredi 26 juin au stadium International du Caire. 

Défaits lors de la 1ère journée par les Cranes de l’Ouganda (0-2), les fauves congolais sont dos au mur et sont obligés de prendre au moins un point pour rester vivants dans ce tournoi. Cela passera bien évidemment par une vraie solidarité entre les joueurs sur le terrain et rehausser clairement le niveau mental, où ils ont péché lamentablement. 

Tout le monde a encore en tête le scénario catastrophe de 2004 en Tunisie où les Léopards s’étaient faits sortir au 1er tour avec à la clé, trois revers. Ce qu’il faut éviter absolument à voir le rang occupé par la RDC au classement Fifa.

On promet bien évidemment de ce côté de se battre pour éviter une élimination prématurée. Ce qui n’était plus arrivé depuis 2013 en Afrique du Sud où les Congolais avaient terminé 3èmes de leur groupe avec 2 points. 

« Nous avons manqué de cohésion contre l’Ouganda, ce que nous allons rapidement corriger pour la suite. Personnellement, il nous faudra corriger quelques failles constatées durant le temps qu’il nous reste pour les deux prochains matchs. L’Egypte n’est pas un foudre de guerre. Elle ressemble à toutes les équipes que nous avons croisées jusque maintenant. Nous sommes sûrs que nous ferons de notre mieux pour que tout se passe bien », a confié Elia Meschak, l’ailier du TP Mazembe.

Share.

Leave A Reply