RDC : l’artiste Simaro Lutumba est mort à Paris,81 ans d’âge, 60 ans de carrière, l’immense poète et chansonnier.

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le musicien Lutumba Ndomanueno Simaro Masiya est décédé ce samedi 30 mars à Paris (France), rapportent des sources familiales.

« J’ai accompli ma mission. Que les autres suivent mes pas et qu’ils n’empruntent pas des voies immorales. Je me considère comme un professeur de musique. Ce que je demande aux jeunes c’est de bannir des insanités dans les chansons et la danse. Nous ne devons pas imiter aveuglement les cultures des autres. On doit être capable d’enseigner à travers la musique », avait dit à Radio Okapi l’homme qui a fêté ses 81 ans d’âge le 19 mars 2018.

Compositeur, arrangeur, guitariste, producteur, Lutumba a traversé les époques et constitue en soi une bibliothèque de l’univers musical congolais.

Simaro Lutumba a fêté ses 81 ans le 19 mars. Ce virtuose de la guitare, par ailleurs considéré comme l’un des meilleurs compositeurs de la chanson congolaise, tire sa révérence mettant ainsi fin à 63 ans de carrière artistique fructueuse.

En 2018, il avait demandé et obtenu des pouvoirs publics des hommages nationaux pour toute son œuvre, préférant que ses mérites soient reconnus de son vivant. Était-ce prémonitoire ? En son honneur, un buste a été érigé au croisement des avenues libération et Nyangwe dans la commune de Lingwala.

Dans “Mabele”, l’une de ses tubes devenu un classique dans la musique congolaise, l’auteur demandait qu’un tel buste soit confectionné en sa mémoire après sa mort. Il l’aura vu de son vivant. Et l’avenue Mushi où l’artiste a une résidence a d’ailleurs été rebaptisé avenue Lutumba Simaro.

Share.

Leave A Reply