Félix Tshisekedi lève la suspension de l’installation du Sénat.

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le président congolais, Félix-Antoine Tshisekedi, a levé jeudi 28 mars,  la suspension de l’installation des sénateurs élus le 15 mars dernier.

Selon un communiqué diffusé jeudi sur les ondes de la Télévision nationale, cette décision fait suite au rapport préliminaire des enquêtes du procureur général de la République (PGR) près la cour de cassation sur les allégations de corruption ayant émaillé les sénatoriales.

Félix Tshisekedi a réaffirmé, dans le même communiqué, sa détermination à combattre la corruption sous toutes ses formes, et a encouragé les magistrats à faire aboutir les enquêtes en cours contre les corrupteurs et les corrompus à ces élections.

Le 18 mars dernier, Félix Tshisekedi avait suspendu l’installation des sénateurs élus trois jours plus tôt dans 24 des 26 provinces de la RDC et renvoyé sine die les élections des gouverneurs prévues qui étaient initialement prévues le 26 mars. Les députés de son  parti, l’UDPS, se sont retrouvés au centre d’accusations de corruption après que le parti a échoué à obtenir des sièges y compris dans les circonscriptions où cela était possible.

Les sénatoriales ont été largement remportées par le Front commun pour le Congo (FCC), plate-forme politique de l’ancien président Joseph Kabila. 

Les élections des gouverneurs ont finalement été fixées au 10 avril.

Share.

Leave A Reply